Les astuces pratiques pour obtenir un prêt entre particuliers

Pour financer leur projet, certaines personnes optent pour le prêt entre particuliers au lieu de solliciter un prêt bancaire. Cette prestation permet à deux personnes physiques, un emprunteur et un prêteur, de trouver un accord sur un prêt. Facile, rapide et sans frais, ce système ne nécessite aucun contact avec un établissement bancaire ou un organisme de crédit. Malgré ses caractéristiques avantageuses, ce genre de prêt présente également des limites, dont les détails seront évoqués dans la suite de cette rubrique. Mais avant d’aller plus loin, ci-après se trouvent quelques conseils importants à ne pas prendre à la légère pour obtenir un prêt entre particuliers.

Entre particuliers, il est possible de se prêter de l’argent. Pour en bénéficier, il est impératif de trouver une personne de confiance afin d’éviter tout type de malentendu.

Lorsqu’on n’arrive plus à rembourser ses dettes non professionnelles, comme les charges courantes et les mensualités de crédits, l’emprunteur a le droit de déposer un dossier de surendettement.

Le rachat de crédit représente une aide permettant d’alléger ses charges tout en bénéficiant d’une trésorerie supplémentaire. Il consiste à regrouper en un seul prêt à taux réduit toutes ses mensualités de crédit consommation et/ou immobilier.

Les démarches à suivre pour emprunter entre particuliers

De manière générale, le pret entre particuliers est une sorte de credit conso, conclue directement entre deux personnes physiques. Cela dit, l’emprunteur et le preteur ne nécessitent pas l’intermédiaire d’une banque pour s’accorder un emprunt, avec ou sans interet. Pour parler de ce type de prêts en ligne, les professionnels utilisent parfois l’abréviation PAP ou P2P (peer to peer lending).

En ce qui concerne les étapes à suivre pour emprunter entre particulier, voici ce qu’il faut retenir avant de signer votre contrat personnel :

  • Le montant d’argent minimal d’un prêt ente particuliers est de 760 € ;
  • Le prêteur doit engager ses fonds personnels comme un établissement bancaire.

Dans l’ensemble, il s’agit d’un véritable crédit à la consommation, conditionné par des taux d’intérêt, des durées de remboursement, des mensualités et bien d’autres.

souscription
Cout

Les conditions d’obtention d’un prêt entre particuliers

Plusieurs conditions sont à prévoir pour bénéficier d’une offre de prêt entre particuliers. Elles sont nécessaires pour trouver une prestation adaptée à ses besoins de prets en ligne. Grâce à la transformation digitale, les plateformes de prêts entre particuliers pullulent sur internet. Face à cette évolution, les tentatives de fraude et les arnaques se sont également multipliées.

C’est pourquoi il vaut mieux utiliser un simulateur de prêt en ligne pour trouver l’offre idéale. Cette démarche doit être prise en compte. Aussi, il est aussi recommandé de rédiger un contrat mentionnant le montant du prêt, la fréquence des mensualités, les taux d’intérêt et la durée de remboursement. Comme il s’agit d’un dispositif prive sans justificatif, l’emprunteur et le prêteur doivent trouver une entente sur ces conditions.

Ce qu’on entend par « prêt entre particuliers sans frais »

Quel que soit le projet à réaliser, même l’achat d’un ensemble immobilier, il existe plusieurs solutions adaptées à chaque profil d’emprunteur. Le prêt entre particuliers sans frais permet par exemple de se passer de l’intermédiaire bancaire. Cette formule impose toutefois de se conformer à certaines formalités afin d’éviter tout type de malentendu entre les deux parties, le prêteur et l’emprunteur.

En effet, le Code Civil indique clairement que tous les prêts d’un montant au-dessus de 1 500 € doivent faire l’objet d’un enregistrement sur papier, signé et daté, pour avoir une valeur légale en cas de litige. Il est à rappeler que le crédit entre particuliers ne doit pas dépasser le seuil maximum de 75 000 €. Ceci doit être remboursé en 72 mois maximum.

Les avantages et les inconvénients d’un prêt entre particuliers

Tout comme les prêts personnels, le prêt entre particuliers est recommandé pour financer l’acquisition d’une voiture, payer les différentes charges (électricité, loyer, etc.), terminer les travaux de finition ou rénovation. Ci-après se trouvent donc les différents avantages et limites d’un crédit entre particuliers.

Découvrir les différents atouts du prêt entre particuliers

L’un des premiers avantages que l’on ne peut pas faire semblant d’oublier est que les modalités d’un crédit personnel entre particuliers sont librement déterminées entre le prêteur et l’emprunteur. Pour avoir une idée, s’il existe du taux d’intérêt, de la régularité de paiement ou encore du délai de remboursement, les deux parties doivent s’entendre sur ces différents éléments.

Puis, en cas de surendettement, le recours à un prêt entre particuliers est vivement recommandé pour le profil d’emprunteur jugé à risque par les banques et les organismes de crédit. Parmi les autres avantages de ce prêt, on peut évoquer la liberté offerte aux contractants de trouver une entente sur les modalités de remboursement.

Ensuite, le prêt entre particuliers représente une aide importante pour les porteurs de projet qui souhaitent créer leur propre entreprise. Et pour cause ! La banque et les organismes de prêt peuvent refuser leur demande parce qu’ils ne sont pas encore en possession de garanties solides. Cette offre consiste à apporter un coup de pouce adéquat pour assurer le lancement de leurs projets.

Le prêteur, de son côté, est généralement s’intéresse plus particulièrement par des taux d’intérêt élevés et bien plus pertinents que la majorité des autres dispositifs financiers tels que les livrets, l’assurance-vie ou encore les contrats de prêt à court terme. Il peut choisir sans aucun problème les dossiers dans lesquels il souhaite placer son argent. Par ailleurs, ce type de prêt peut être disponible quel que soit le montant emprunté, avec un seuil minimal de 760 €.

Les limites du prêt entre particuliers

Malgré la souplesse du prêt entre particuliers, le prêteur reste méfiant face aux profils les plus risqués. La demande de ces derniers peut ainsi faire l’objet d’un refus même s’ils l’effectuent sur une plateforme dédiée. C’est notamment le cas des personnes fichées ou des interdits bancaires de la Banque de France. Il est également possible que ces profils d’emprunteur considérés fragiles viennent de déposer un dossier auprès de la commission de surendettement.

Donc, les prêteurs qui acceptent le dossier et s’empressent de prêter un montant considérable, malgré la situation financière très critique de l’emprunteur, doivent éveiller les soupçons, notamment pour les prestations en ligne. Cela étant dit, il ne faut pas faire confiance qu’à des plateformes fiables et sécurisées, largement connues pour ses habiletés auprès de l’Autorité de contrôle potentiel et de régulation (ACPR). Les profils les plus risqués ne sont pas donc assurés d’obtenir un crédit par le biais de cette formule PAP/P2P.

Pour les personnes qui optent pour le prêt entre particuliers pour emprunter de l’argent, le montant prêté peut être limité. Ceci dépend du site de prêt en ligne entre particuliers auquel on fait appel. Quant au montant maximum que l’on peut emprunter, ceci ne doit pas excéder les 50 000 €. Les inconvénients du prêt entre particuliers pour le prêteur est que le capital qu’il a investi n’est pas garanti. Il s’agit donc d’un risque majeur auquel on doit se préparer au préalable. En d’autres termes, il est possible de ne plus retrouver la mise de départ si l’emprunteur connaît une situation financière très fragile ou un surendettement important. Par ailleurs, si le prêteur décide de récupérer son argent avant 1 an, des pénalités seront probablement prises en compte.